AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:09

Thimothée Khrusòrrapis




    (c) misery angel

Divinité — hermès, dieu de l'ingéniosité et du commerce, messager des dieux. conduit également les âmes des morts en enfer.
Caractéristique divine — le symbole de l'éternité derrière la nuque, on dirait presque un tatouage.
Pouvoir — Lit dans les pensées. j'aurais pu continuer de voler mais non, tiens, faut que je me farcisse les voix des gens dans ma tête... Bien que, m'enfin... la jolie dame à droite me trouve craquant. Salut, toi...
Âge approximatif — 3341 ans. J'avoue être bien conservé dans un corps de 23 ans ...
Occupation — guide touristique.
Statut marital — je n'ai qu'un amour: le célibat.

INTERROGATOIRE ● ALORS, TU PARLES?


    — Craigniez-vous un éventuel retour des titans ?

    — Quand vous retrouverez vos pouvoirs, comment traiterez vous les mortels ?

AUCUN CHANGEMENT || Hermès traitait déjà les humains relativement bien, à la base. En fait, il est considéré comme étant, parmi les dieux grecs, le plus proche des humains ainsi que le plus bienveillant à leur égard. Bien entendu qu’il joue des tours à ses semblables, tours qui ont malheureusement de lourdes répercussions sur les mortels, mais c’est à ses collègues pince-sans-rire de développer un sens de l’humour qui ne soit pas aigre, après tout… Après avoir passé autant de vies à se réincarner en tant qu’humain, il commence à vraiment connaître cette race étrange, qui n’est pas bien différente des dieux, au fond. (ce qu’il ne dirait jamais devant certains de ses collègues, voir explication de l’humour.) Et de toute manière, il aime bien la gent féminine, qui le lui rend bien, il faut l’avouer…

    — Étiez vous pour ou contre la descente ?

POUR || Il serait naïf d’affirmer qu’un dieu puisse être heureux de passer du statut de divinité (quand même assez puissante) à celui de mortel. Bien entendu, Hermès n’a pas pris dans ses calculs qu’il allait perdre son pouvoir de vol lorsqu’il a accepté la proposition de son père, chef des dieux des olympiens. Malgré une perte de pouvoir et de rôle, Hermès est cependant celui qui a réussi à s’adapter le plus rapidement, et le mieux. En effet, le dieu du voyage étant depuis toujours le messager des olympiens, celui-ci passait le clair de son temps à faire la navette entre la terre et l’Olympe, remplissant les missions dont le chargeait surtout Zeus. Ainsi, de par son contact régulier avec les humains, Hermès a appris à les aimer, si un dieu grec peut réellement aimer l’humanité. Inventeur du feu, il a appris aux dieux le secret de celui-ci, mais a également doté l’humanité de plusieurs dons, dont l'écriture, la danse, les poids et mesures, la flûte et la lyre, le moyen de produire une étincelle lorsque le feu s'est éteint. Aussi, il a quelque peu réussi à conserver son statut de messager en devenant guide touristique.

Spoiler:
 


Dernière édition par Thimothée Khrusórrapis le Mer 19 Mai - 2:35, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:09

CHAPITRE PREMIER ● WE'RE FUCKED.


Citation :

« Dans la mythologie grecque, Hermès est une des divinités de l'Olympe. Il est le dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, qui guide les héros, de la chance, le conducteur des âmes aux Enfers, le messager des dieux (plus particulièrement de Zeus), et l'inventeur des poids et des mesures. Malin, il sert souvent de guide, que ce soit aux héros, aux âmes des défunts en enfer, ou encore aux humains. Il est, parmi les dieux grecs, le plus proche des hommes et le plus bienveillant à leur égard : il leur donne l'écriture, la danse, les poids et mesures, la flûte et la lyre, le moyen de produire une étincelle lorsque le feu s'est éteint.»
    ZEUS« On doit descendre. »
    […]
    ZEUS«Nous nous réincarnerons jusqu'à ce que la foi revienne, jusqu'à ce que nous gagnions à nouveau le cœur des mortels. »
La voix du chef des dieux était tombée comme une masse et les murmures des olympiens se turent. Se réincarner. Le débat était dorénavant clos, sa brièveté était proportionnelle à l'importance de son issue. Hermès avait assisté à celui-ci avec un silence qui n’était pas coutumier chez lui. C’avait été bref, ils avaient décidé de « descendre » comme ça, sur un apparent coup de tête de son paternel, qui avait enfin admis la triste vérité : les humains perdaient la foi. Ils voyaient bien les phénomènes naturels, mais n’avaient plus conscience de la vraie signification de ceux-ci : l’influence divine. Or, depuis quelque temps, les olympiens s’affaiblissaient, perdaient de leur influence sur les mortels. Rester en haut, inaperçus mais encore nimbés de leur puissance et laisser leur courroux se déchaîner sur les humains, ou accepter de s’incarner en humains en s’accrochant à quelques lambeaux de pouvoir afin de pouvoir, enfin, regagner cette influence qui leur a glissé entre les doigts avec le temps ? Pour Hermès, poser la question équivalait à répondre à celle-ci.

De tous les olympiens, il était celui qui entrait le plus souvent en contact avec les mortels (directement ou indirectement) et celui qui les appréciait le plus. Souvent, il avait donné un coup de pouce à ceux-ci, leur enseignant comment rallumer un feu éteint, comment utiliser les unités de mesures. Le dieu des voyages et des voleurs était profondément volatile : celui-ci ne tenait pas en place. Aussi, lorsqu’il avait considéré que les humains stagnaient un peu trop pour lui, il leur avait enseigné l’écriture. C’était dans sa nature : Hermès était reconnu pour aimer le changement, la différence; ce pourquoi il était également dieu des voyages. Se laissant aller dans le fauteuil sur lequel il reposait depuis que le débat, le dieu chaussé de sandales ailées laissa entendre sa voix claire, aux modulations uniques en leur genre, le regard rieur comme toujours. Aller vivre parmi les humains n'effrayait pas outre mesure le plus facétieux des olympiens, mais pour dissimuler le commencement d'inquiétude qui poindrait tôt ou tard, il tenta de banaliser.

    HERMÈS« Bien. Tout devenait excessivement… ennuyant, ici. »
Sa déclaration fut accueillie par un silence consterné, tant il avait résumé la situation: tout devenait ennuyeux, en effet. Et lorsque le dieu des voleurs trouvait les choses ennuyantes, c'était synonyme de stagnation, de mauvaise augure. Seul le gloussement de Dionysos répondit à l'émissaire des olympiens. Au moins quelqu'un ici avait un certain sens de l'humour...


Dernière édition par Thimothée Khrusórrapis le Mer 19 Mai - 2:37, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:09


CHAPITRE SECOND ● 18 BLUE, 21 GRAY


Citation :


« L'honnêteté ne consiste pas à ne jamais voler, mais à savoir jusqu'à quel point on peut voler, et comment faire bon usage de ce qu'on vole. » -samuel butler


    DORIAN« Ah, merde... Debout, idiot! »
    THIMOTHÉE« Hmmm..? »

En cet instant précis, Hermès aurait volontiers étranglé son ami. Le dieu des voyages avait commis l'erreur de laisser Dionysos lui faire goûter les nouvelles cuvées de vin, la veille. Et, sans qu'il ne s'en aperçoive, le premier verre avait rapidement été suivi d'un second, puis d'un deuxième, plus doux que du nectar, et d'un troisième ... jusqu'à ce qu'il se ramasse complètement ivre, à cuver son vin seul dans sa chambre. Le dieu incarné en mortel se fichait de la passable humiliation qu'il s'était ainsi infligé la veille, bien qu'il se jura de ne plus s'y laisser prendre. Son principal désir était de continuer de dormir, afin que les perçeuses lui vrillant les tempes cessent de lui faire subir un supplice digne des tortures médiévales. Aussi tenta-t-il de foudroyer du regard le dieu de la lumière, entreprise qui, en plus de ne pas être couronnée de succès, lui arracha un gémissement de douleur. C'est un regard rieur que le jumeau de l'autre posa sur lui, alors que ses lèvres témoignaient de la pression qu'il y apposait afin de ne pas hurler de rire. D'un ton boudeur, Hermès ronchonna. Dieux! Qu'il détestait se faire réveiller trop tôt, surtout pendant un lendemain de veille. Saleté de gueule de bois.. Pourtant, le malicieux dieu était toujours aussi spirituel, malgré la fâcheuse impression qu'un champignon s'était logé dans sa bouche.

    THIMOTHÉE« Malgré le fait que j'apprécie toujours ton manque de considération envers mon sommeil, il n'y a à peu près qu'une raison que je considérerai valable pour la douleur que tu m'infliges: la fin du monde. »
    DORIAN« Il est 9 heures. Dommage, pour une fois que ça t'aurait servi, de ramener une demoiselle au bord de l'eau ... »
    THIMOTHÉE« Et c'est pour ça que tu me réveilles?!! Je rêvais à cette belle blonde devant laquelle je me suis humilié, hier. Quoique, à la lumière de ses pensées, il y a encore de l'espoir. Beaucoup. Tu m'excuses, mais j'y retourne, moi. Comment ça, au bord de l'eau?»
    DORIAN« Tu as une visite du port à faire à 9:10. »
Souriant d'un air un peu trop malicieux pour être sur le visage de quiconque mis à part Hermès, Apollon tendit une chemise propre à celui-ci, qui s'en empara avant de sauter dans ses pantalons tout en maudissant sa gueule de bois. Nauséux, il attrapa une pomme au passage alors qu'Apollon lui ouvrait la porte tel un efficace valet, Hermès jeta un oeil interrogateur sur celui-ci. Comprenant immédiatement ce que son ami voulait lui demander, le médecin secoua la tête en signe de négation. Non, Athéna n'était pas là. Elle avait dû partir tôt pour son travail. Donc, Hermès ne devrait pas tenter de faire bonne figure devant elle, malgré son état. Rassuré, il partit à la course après avoir enfilé ses souliers, sans même prendre le temps de lacer ceux-ci, pestant contre son état et l'endroit où était située la villa des olympiens.

    THIMOTHÉE« C'est donc ici que s'arrête la visite, j'espère sincèrement que vous avez apprécié. Néanmoins, si je vous quitte à présent, je vous propose de tenter l'expérience d'une boite de nuit de Santorin ce soir, la seule de l'archipel: La bleue et blanche. Après tout, votre visite ne saurait être complète sans une connaissance approfondie de la vie nocturne de Santorin! »

Quelques rires se firent entendre à la suite de son dernier commentaire, que le "jeune" homme destinait tout spécialement à l'une des touristes, une rouquine piquante qui n'avait cessé de lui poser des questions, bien que ses intentions étaient limpides pour ce dieu malicieux doté de la capacité d'entendre les pensées d'autrui. Aussi, en comprenant qu'il serait en sa compagnie ce soir, Hermès préféra se retirer afin de la laisser quelque peu languir. Il quitta rapidement en direction de l'office du tourisme en envoyant une dernière oeillade à la belle jeune femme. Il était incorrigible.


Dernière édition par Thimothée Khrusórrapis le Mer 19 Mai - 3:55, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:09



CHAPITRE ●


Afin de juger plus facilement votre niveau, nous vous demandons, pour cette présentation, un RP ou plusieurs si vous le souhaitez, d'au minimum mille mots (dans word, allez dans le menu outils puis statistiques). Vous devrez racontez un ou plusieurs faits marquants de la vie de votre personnage en exposant sa psychologie, son caractère, son entourage... etc. Nous vous demandons également pour cette fiche une bonne syntaxe et un sens de l'orthographe correct.


Dernière édition par Thimothée Khrusórrapis le Mer 19 Mai - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:30

Oh. Quelqu'un ! Ben c'est pas ouvert qu'on a déjà des petits malins. Lol. =D
Bienvenue ici en tout cas, et bon courage pour la fiche. On a bientôt fini. Wink
L'avatar est superbe.

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mar 18 Mai - 23:33

Je suis une petite maline qui revenait au forum pratiquement toutes les semaines jusqu'à il y a un mois (exams obligent --'), donc .... Wink
Et puis dans mon cas je ne compte pas, j'étais une des premières à s'inscrire pour la première version <3

Et merci, props à Malicious! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mer 19 Mai - 1:31

Huhu, question! =)
Je suis pas certaine de comprendre la première question de l'interrogatoire l'interview!
Le fait que les dieux aient perdu de leurs pouvoirs ferait-il, par hasard, que les titans s'agitent et menacent de recommencer un autre conflit avec les dieux?
Because sinon, je pige pas U_U
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mer 19 Mai - 8:25

Pas forcément. =)
C'est juste pour avoir un avis sur les grands-parents ou parents des dieux. =)

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Mer 19 Mai - 13:20

Ahhh d'accord!
Merci! : )
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   Dim 27 Juin - 18:53

Ton délai est dépassé. Merci de nous dire si tu veux toujours ou pas. =)

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
khrusòrrapis ● « c'était fou, le pouvoir d'une légende, quand on se donnait la peine d'y croire. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Quand papa était petit, il y avait des dinosaures !
» Et si Valar était restreint ...
» C ' était un 4 Mai .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Only Knows :: « Ouverture » :: S'inscrire dans l'imaginaire :: — Présentations refusées ou non terminées-
Sauter vers: