AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
Moĩrai

avatar

Date d'inscription : 15/01/2009
Nombre de messages : 100


MessageSujet: Contexte   Ven 4 Juin - 22:30


Le Contexte

      g o d . o n l y . k n o w s
        « Les hommes ne sont pas nés du caprice ou de la volonté des dieux, au contraire, les dieux doivent leur existence à la croyance des hommes. Que cette foi s'éteigne et les dieux meurent. »
        - Jean RAY ; 'Malpertuis'.



    « On doit descendre. »
    « Il en est hors de question ! »


    La voix grave et dure qui venait de se faire entendre n'était autre que celle de Poséidon. Le terrible dieu des océans n'avait pas la moindre intention de céder une once de son pouvoir. Sans doute et si on mettait de côté l'ambitieuse et majestueuse Héra, il était celui qui acceptait le moins la perte de foi de l'humanité. Pourtant, c'était une donnée non négligeable et s'ils avaient pendant longtemps fait la sourde oreille, jouer de faux semblants, ils ne pouvaient nier la vérité plus longtemps. Chaque jour qui passait voyait leur pouvoir s'étioler. Ils prédestinaient de moins en moins aux avenirs humains. Ce n'était pourtant pas faute d'affirmer leur puissance. Il ne se passait pas une semaine sans qu'une catastrophe naturelle, sans qu'une guerre, sans qu'une sécheresse ne vienne frapper les simples mortels. Témoignage de la colère des dieux devant leur recul. Ils avaient surtout peur. Une peur indissoluble de l'avancée des choses. Cela faisait tellement longtemps. Ils étaient habitués à tout régenter et surtout à être honoré par leurs vassaux. Et voilà que Zeus proposait de descendre de leur piédestal ? Jamais de l'éternité !

    « Il ne faut pas oublier qui nous sommes. »
    « Mais eux le font. Il faut faire avec et tout recommencer à zéro. »


    Une fois de plus les deux dieux belliqueux de la guerre s'opposaient. Comme s'il leur était moralement impossible de parvenir à un terrain d'accord. Pourtant, être du même avis qu'Arès aurait permis à Athéna de ne pas tenir la même position que son ennemi de toujours. Mais il ait de ces habitudes qu'on ne change pas. Et en haut, on s'habitue vite. On n'est pas près non plus à s'avouer vaincu. Ce sont eux qui remportent toutes les batailles après tout. Depuis la nuit des temps. Si cela n'avait pas été le cas, ils ne seraient même pas là pour en parler. Seulement, cette bataille-ci est perdue d'avance s'ils restent sur leur position. Certains n'ont aucun problème pour descendre - ou pour monter comme le fait amèrement constater le dieu des enfers. Hermès, Dionysos ou Hestia sont déjà en contact quasi permanent avec les humains. Cela leur éviterait de devoir faire la navette. Mais la majorité refuse de céder une once de terrain. Une telle dégradation dans leur statut les tuerait.

    « De toute manière, si nous restons, nous mourrons également ... »
    « ... la meilleure solution est de descendre pour mieux remonter par la suite. »


    Le silence suit la déclaration des jumeaux divins. Ils ont toujours cette fâcheuse tendance à finir les phrases de l'autre. Mais en trois milles ans d'existence, on finit par s'y habituer. Chacun médite ces affirmations. Ils ne se trompent malheureusement pas et Zeus ne permettra pas que l'obstination de certains conduise à l'anéantissement total du panthéon divin. Ils en ont déjà tant perdu parmi eux. Les 14 doivent rester envers et contre tous.

    « Dès lors que nous poserons les pieds sur Terre, nous perdrons de nos pouvoirs. Nous deviendrons mortels. »
    « Comment faire alors ? »
    « Nous nous réincarnerons jusqu'à ce que la foi revienne, jusqu'à ce que nous gagnons à nouveau le coeur des mortels. »
    « En prenant le risque de finir par s'éteindre ?! »
    « C'est un risque non négligeable. Mais c'est la seule solution. »


    __________


    Entités crées de toute pièce par l'esprit humain, les dieux ont traversé les siècles portés par la foi des croyants. Cependant, le temps s'écoulant, les mœurs changeant, les dieux ont perdu leur monopole, devant de plus en faire face à des personnes n'ayant plus la foi. C'est ainsi que leur âme divine s'éteignit petit à petit, et que pour survivre, ils durent se contenter d'une vie mortelle, bien loin de leur paradis. Ne cessant de traverser les temps en se réincarnant, les dieux vivent encore, se mêlant aux véritables mortels. Aujourd'hui, nous sommes en 2010, les Dieux sont toujours là mais très affaiblis. Ils vivent leur petite vie de mortels après une ultime réincarnation et se sont retrouvés, pour cette fois, dans l'archipel de Santorin, ne se réincarnant jamais trop loin les uns des autres. Une partie de leur descendance s'est aussi réincarné mais ces derniers, contrairement à leur divins parents, n'ont pas vraiment de souvenirs de leurs vies passées, à part quelques ressentis, et ne peuvent reconnaître les autres réincarnés.

    N'ayant plus la même influence qu'auparavant, les dieux n'aspirent qu'à une chose : la retrouver.


(c) toute reproduction interdite.
Merci de respecter notre travail.
Ecrit par Hélène et Maëva.
D'après une idée de Maëva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://god-only-knows.forumactif.org
 
Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murder Party n°4 : une soirée entre personnes de bonne compagnie règles et contexte
» Contexte de base de Lycampire
» Raphia (LEGION)
» CONTEXTE ▷ l'histoire du forum
» Contexte Historique et évolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Only Knows :: « Prologue » :: Avoir les clés dans le creux de sa main :: — Contexte-
Sauter vers: