AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 21:38

ÔRIDANOS; Xanthus Pallas
28 ans
guitariste; pianiste - intermittant

ONLY HUMANS






    Pseudonyme/Prénom ;
    NEVERontheRADIO // Natacha
    Âge ;
    17 ans
    Fille ou Garçon ;
    tout ceci restera confidentiel (a)
    Célébrité ;
    Jude Law (LL)
    Code du Réglement ;
    code ok
    Une suggestion, un commentaire ?
    J'AIME ENORMEMENT <3
    Comment avez-vous découvert le forum ?
    Pub de Margaux sur TSMGO (:


Dernière édition par Xanthus P. Ôridanos le Lun 2 Fév - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 21:38

    FALL IN LOVE IS HARD ON THE KNEES; ESPECIALLY WHEN WE DON'T LOVE ANYMORE.

    Le bruit d'un vase qui se brise avec violence sur le sol. Je m'appliquais à sceller, à l'aide d'un épais rouleau de scotch, un tas de cartons remplit d'affaires féminines. L'odeur qui en émanait; boisée; ne m'était pas étrangère et un nouveau bruit -une assiette- de verre brisé m'arracha un sourire alors que je donnais un léger coup de pied dans le dernier carton pour le mettre de côté. Je laissais tomber sur le dessus de ce dernier mon rouleau marronné et me dirigeais vers le bruit des talons qui martelaient furieusement le parquet. Je me laissais aller contre l'embrasure de la porte; admirant le spectacle qui s'offrait à ma vue. Olympe Yelena Ôridanos; avec une élégance indescriptible malgré la rage qui déformait ses traits; lacérait le papier peint à l'aide d'un couteau de cuisine. Je toquais à la porte; un sourire cynique accroché aux lèvres et entrais dans ce qui était autrefois mon salon mais qui ressemblait désormais plus à une ruine après l'apocalypse. Je m'approchais de mon ancienne aimée. Elle me fit face, son poing qui serrait l'arme tremblant sous mon menton. Avec une agilité qui la déconcerta, je me saisis de son poignet et y appliquais une légère pression qui lui tira un cri de stupeur, lui faisant lâcher ce qu'elle serrait entre ses doigts fins. Je relâchais ma prise et elle ancra ses yeux furibonds dans les miens, moqueurs. Soudain, sa main, autrefois caressante, vint gifler ma joue. Je restais impassible alors qu'elle tournait les talons pour s'éloigner; écrasant au passage les bouts de verre éparpillés sur le sol.

    OLYMPE : Va crever Xanthus. siffla-t-elle avec acidité.

    Mon rire cristallin résonna dans la pièce quasiment vide et je la vis frissonner de rage avant de tirer une cigarette de mon paquet posé sur la table basse. Elle se laissa tomber sur le sofa de cuir noir, croisa les jambes et se tourna vers moi; sa mâchoire crispée par l'énervement que mon humeur joyeuse malgré les évenements provoquait en elle.

    XANTHUS : Evidemment, puisque tu n'es pas capable de le faire de tes propres mains. sussurais-je.

    Je me dirigeais d'un pas léger vers le fauteuil qui faisait face au sofa et m'y laissais tomber avec grâce. La distance qui me séparait d'Olympe n'était que minime et je la voyais déjà se ruer vers moi, s'apprétant à couvrir mon corps pâle de centaines de brûlures de cigarettes et cette idée; au lieu de m'effrayer; me tira un sourire. J'avais depuis longtemps prévu ce genre de réactions de la part d'Olympe. Elle n'avait jamais été réputée pour son calme et sa placidité, bien au contraire, ç'avaient été sa sauvagerie et son impulsivité qui m'avaient attirées chez elle. C'était d'ailleurs toujours le cas aujourd'hui, bien qu'une haine tenace s'était dressée entre nous deux. Notre histoire s'était détériorée lentement, mais avec violence. Nous avions d'abord esayé de passer au dessus de ces barrières qui s'étaient érigées pour nous séparer, mais cette dernière était bien trop imposante; et même avec la meilleure volonté du monde nous n'aurions pu y venir à bout. La passion avait été le maitre mot de nous relation; passion destructrice. On se complaisait à se faire du mal; ça nous faisait du bien et les réconciliations n'en étaient que meilleures. Nous avions été mariés quatre ans; quatre ans de passion, de désir ardent et de violence dans les sentiments, nous ne connaissions pas la demie mesure.

    XANTHUS : Tout de même; mes murs n'avaient pas mérités tel châtiment.
    OLYMPE : Sincérement désolée; j'imaginais ton visage sous la lame. rigola-t-elle acidemment en recrachant un épais nuage opaque.
    XANTHUS : Oh .. Charmant. lâchais-je en admirant mes murs.

    Olympe se mordit vivement la lèvre inférieure; tentant sans doute de retenir un hurlement. Elle n'avait jamais apprécié mon attitude stoïque lors de nos nombreuses engueulades. Et cette réaction la mettait encore plus en rage; ce dont j'avais parfaitement conscience et s'en était d'autant plus hilarant. Nerveusement; elle passa son épaisse chevelure ébène d'un côté de son visage et se pencha pour déposer la cendre de sa cigarette sur le parquet. Elle planta ses prunelles dans les miennes; je ne scillais pas. Elle hocha négativement la tête et se laissa aller contre le dossier du sofa.

    OLYMPE : Je suis las de me battre contre toi. Rien ne t'atteint jamais.
    XANTHUS : C'est un tout un art. Et tes cartons sont prêts. Alors si tu veux fuir, vas-y, je ne te retiens pas. me moquais-je.
    OLYMPE : Je ne fuis pas ! hurla-t-elle en se levant. Toi, toi tu as fuis en préférant oublier dans les bras d'une autre ! Tu as baissé les bras; tu n'es qu'un lâche Xanthus ! vociféra-t-elle.
    XANTHUS : Olympe Yelena Vassillis; ça sonne mieux. Tes cartons sont dans la chambre. lançais-je.
    OLYMPE : Lâche. J'enverrais les déménageurs demain. Adieu Xanthus.

    Elle tourna les talons; laissa tomber sa cigarette qui roula sur le parquet jusqu'à ce qu'elle rencontre la semelle de son escarpin. Elle se saisit de son sac à main et de son manteau et se dirigea d'un pas vif vers la porte d'entrée de notre appartement. Avant que sa main n'ai fait claquer la porte derrière elle, je la rattrapais et plaquais son corps contre l'embrasure de la porte. Elle ne se débattit pas; ce qui ne me surprit pas. Je laissais mes lèvres se balader le long de son cou; avant de remonter jusqu'à ses lèvres. Je n'y déposais aucun baiser de reculais vivement, la libérant de mon emprise. Son souffle était heurté et son regard laissait entrevoir une once de passion derrière les barreaux de rage. Je lui souris; moqueur encore une fois.

    XANTHUS : Tu reviendras Olympe. Tu le sais aussi bien que moi.

    Ses talons frappèrent avec violence le sol; la porte claqua bruyamment et elle disparut à mesure que le bruit de ses escarpins dans les escaliers s'amenuisait.


Dernière édition par Xanthus P. Ôridanos le Mar 3 Fév - 0:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 21:39

    JE NE CONNAIS MÊME PAS LES FLEURS QUE TU PREFERES POUR TE LES JETER PAR DESSUS COEUR.

    Je passais la porte de la chambre de ma soeur. Phaedra se tenait face à son miroir, un voile noir recouvrant son visage diaphane. Depuis combien de temps sondait-elle ainsi son reflet. Je venais poser mes mains sur ses épaules, mon propre reflet apparaissant derrière le sien. Elle laissa sa joue venir caresser le dos de main et je resserrais ma prise sur ses clavicules. Me trouver si près d'elle me faisait ressentir toute la tristesse qui émanait d'elle; telle une aura sombre. Je ne l'avais jamais vue dans un tel état depuis que notre père était parti il y avait dix-huit ans de ça. Bien que ce fut différent cette fois-ci; lui n'avait pas un voyage sans retour dans un cercueil verni contrairement à notre mère. Phaedra n'avait plus dit un mot depuis les quatre derniers jours, se contentant de hocher la tête lorsqu'elle devait répondre à mes questions. Ses yeux autrefois brillants de joie étaient désormais éteints et cela me fit frissonner. Je vint embrasser le haut de son crâne et elle soupira lentement; comme si cela relevait d'un effort insurmontable. Sa longue robe noire n'arrangeait rien à son teint cadavérique et ses cernes violacées ressortaient bien trop à mon goût sous ses yeux azurs. Mon soupir suivit le sien lorsque j'entendis notre grand-mère qui nous appelait du bas de l'escalier. Nous devions y aller. Ma soeur se tourna vers moi; resserra ma cravate et ancra ses iris dans les miens. Nous nous regardâmes longuement, sans un mot, puis entrelaçâmes nos doigts avant de passer la porte.

    Le voyage jusqu'au crématorium n'était pas long; nous y arrivâmes en quelques minutes. Lorsque notre grand-mère, Phaedra et moi sortîmes de la voiture, une foule dense se trouvait déjà devant l'entrée, attendant patiemment que nous les précédions pour s'engouffrer à leur tour dans ce que je considérais comme un cimetière. Notre grand-mère nous précéda tous, tandis que nous la suivions en silence dans le dédale des couloirs. L'odeur m'était dérangeante. Je baissais le regard vers ma soeur mais je ne pus croiser ses yeux; elle gardait la tête baissée. Nous avançâmes tous en silence et entrâmes dans une petite pièce. Des portraits de ma mère étaient disposés un peu partout et lorsque Pahedra les aperçut, elle porta sa main à ses lèvres, réprimant un cri de stupeur. J'enlaçais sa taille et prenais place au premier rang, encadré de ma soeur et ma grand-mère. Un homme; tout de noir vêtu; s'avança devant nous, récita un texte vantant les qualités humaines de ma mère. Son ton était si faux et dénué de tout réel intérêt que je serrais les poings. Phaedra posa sa main sur mon genou; ce qui eu pour effet immédiat de m'apaiser. Ce fut ensuite elle qui se leva et vint nous faire face. Elle tremblait et se bornait à refuser de regarder les photos encadrées un peu partout.

    PHAEDRA : Maman; tu me manques déjà terriblement. J'ai comme un vide en moi. J'oublie déjà le son de ta voix et l'odeur de ta peau, j'oublie la douceur de ta main que tu faisais passer sur ma joue, je commence à tout oublier de toi et j'ai peur. J'ai peur un jour d'oublier ton visage et ton sourire; d'oublier les détails infimes qui parcellaient ta peau. Comme le grain de beauté sous ton oeil droit, ou les rides qui s'étaient creusées aux coins de ta bouche faute d'avoir trop rit. Tu es partie trop vite, je n'ai pas eu le temps de te dire tout ce que je t'aime. A jamais Maman.

    Les larmes de Phaedra en engendrèrent beaucoup d'autre chez nos proches et amis. Elle revint s'asseoir, gracile et légère dans sa démarche, à mes côtés. J'embrassais sa main avec douceur et derrière ses larmes, je la vis me sourire timidement pour la première fois depuis des jours. J'entrelaçais mes doigts avec les siens et un employé du crématorium vint enclencher le système. Le cercueil dans lequel se trouvait ma mère entra dans un compartiment qui se referma tout juste après. J'entendis les flammes venirent lêcher le bois, avides et ma soeur fondit en larmes, laissant sa tête venir s'écraser contre mes cuisses. Ses larmes mouillèrent le jean et je posais mon regard sur un portrait de ma mère, souriante, ses cheveux or volant au gré du vent.


Dernière édition par Xanthus P. Ôridanos le Mar 3 Fév - 1:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 21:39

JUDE LAW !
*lève les bras*
Bienvenue ici. <3

edit = désolée... J'efface si t'as besoin. Juste un trop-plein d'excitation. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthea P. Iordanou
    c o m b a t i v e
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 918

Age : 34
Prénom/Pseudo : Hélène.

Divinité jouée : Athéna.
Pouvoir/Humanité Développée : Influence les esprits.

Emploi : Archiviste à l'office de tourisme.
Humeur : Gueule de bois.


GOT A SECRET
Âge du perso: 3379 ans ... ouch ! En paraît 22.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 21:59

Mmmmmh Jude (déjà que j'adore le prénom).
Ca tombe bien, y a une babysitter à Santorin (oui, je sors suite à cette vanne pourrie)
Bienvenue parmi nous.
Et bien joué Margaux. Razz
Bon courage pour la fiche.

_________________

Sur le fil du rasoir je déambule ma vie. Au fond d'un vieux tiroir, j'accumule mes envies. De la beauté du marbre, j'ai parfois la froideur mais c'est au bout d'un sabre, que j'accroche mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 22:02

    Merci (LL)
    &non; pas la peine d'effacer je pense (a)
    au pire je t'enverrais un MP si c'est le cas.

    &.. j'ai pas compris la blague sur la babysitter (x
Revenir en haut Aller en bas
Cypris A. Kléatos
    d e s i r a b l e
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 257

Age : 26
Prénom/Pseudo : Margaux

Divinité jouée : Aphrodite {déesse de l'amour et de la beauté}
Pouvoir/Humanité Développée : Influence les sentiments

Emploi : Serveuse

GOT A SECRET
Âge du perso: 3478 ans. Dans cette vie 24 ans.
Relations:
Croyance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 22:08

Jude Law s'est tapé sa baby sitter quand il était marié à Sienna Miller xD
Bienvenue !

_________________


    YOU WANT TO BE MY LOVER
    YOU WANT TO BE MY MAN
    I AM A FLOWER
    AND I HURT YOUR HANDS
    DON'T SAY YOU LOVE ME
    DON'T SAY YOU CARE
    I'M NOT HUMAN
    WE WILL NEVER BE THE SAME

    Emilie Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 22:17

*s'essuis le front*
Je suis pas la seule à pas avoir compris... Laughing
Hestia a fait voeu de chasteté ! XD
Bon Artémis aussi mais c'est pas pareil pour elle, c'est le cas à part.
Bon j'me tais.

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Lun 2 Fév - 23:37

    (a) Jude Law fait battre les coeurs ..
    &xanthus serait d'attaque pour faire rompre son voeu à la jolie hestia (a) .

    je fini ma fiche ce soir ou mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Mar 3 Fév - 1:12

    désolé du dp ..
    je pense avoir fini (a)
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Mar 3 Fév - 1:14

On va lire tout cela et en discuter entre admins. =)
Sinon le deuxième Xanthus sur le fo, c'est toi, je peux le supprimer ?

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Mar 3 Fév - 1:17

    oh oui supprime (a) ; j'avais rentré mon ancienne adresse à laquelle je n'avais plus accès /:
    meric; j'attend votre jugement (x
    je dois avouer que j'ai un peu baclé le deuxième rp *shame*
Revenir en haut Aller en bas
Belen C. Kalligaris
    e l e c t r i c
    a . d . m . i . n

avatar

Date d'inscription : 19/01/2009
Nombre de messages : 1136

Age : 29
Prénom/Pseudo : Maëva

Divinité jouée : Artémis
Pouvoir/Humanité Développée : communiquer avec les animaux.

Emploi : monitrice de plongée
Humeur : Massacrante


GOT A SECRET
Âge du perso: 3356 ans. Dans cette vie, 27 ans.
Relations:
Croyance:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Mar 3 Fév - 20:16

Alors sur le coup, on s'est dit que tu ne dévellopais pas assez la personnalité de ton personnage. Cela dit, tes RPs sont tellement agréables à lire que c'est avec plaisir qu'on te valide. <3

_________________


Oh, mon Egerie,
Quittons ce bitume qui nous rend gris,
Nous abrutit et salit nos plumes.
Oh, toutes ces prairies,
Si près d'où je viens, si loin d'où je suis.
Si loin d'où je suis, si près d'où je viens.
Kaponz & Spinoza - Exil
chamallow - crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   Mar 3 Fév - 21:17

    merci pour la validation (a) .
    c'est justement parce-que mon personnage ressent presque rien;
    il est placide; stoïque &impassible. mais j'aurais pu mieux faire; c'est sûr (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .   

Revenir en haut Aller en bas
 
ÔRIDANOS; Xanthus Pallas — my baby shot me down .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My baby shot me down | Terminé
» Samedi 4 décembre : One shot ? / ?
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» I Ain't Been Shot, Mum! V3
» Baby-blabla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Only Knows :: « Ouverture » :: S'inscrire dans l'imaginaire :: — Présentations refusées ou non terminées-
Sauter vers: